ITyPA : le MOOC dont vous êtes le héros

MOOC ITyPA (Internet Tout y est Pour Apprendre)

MOOC ITyPA (Internet Tout y est Pour Apprendre).

3 ème saison pour le MOOC ITyPA (Internet Tout y est Pour Apprendre), un Massive Open Online Course dont la première édition en octobre 2012 marquait l’arrivée du phénomène MOOC en France.

ITyPA s’inspire  du cours  « Connectivism and Connective Knowledge » initié en 2008 par Georges Siemens de l’Université d’Athabasca et StephenDownes du National Research Council.

L’objectif  est que l’apprenant soit l’acteur de sa formation et qu’il parte à la découverte des savoirs et des outils proposés, notamment grâce à l’échange et l’entraide  avec les autres participants.

On a ainsi classé ITyPA dans la catégorie des cMOOC, qui sont centrés sur les communautés et l’interaction vs les xMOOC dont la vocation est de diffuser un cours au plus grand nombre suivant des séquences prétablies.

ITyPA s’est ouvert vendredi dernier par une période de quinze jours où les inscrits sont invités à se fixer des objectifs quant à leur utilisation d’internet et du digital et  peuvent découvrir le programme des 9 semaines de cours.

L’équipe d’YTiPA par l’intermédiaire de Déborah Augustiniak  a bien voulu répondre à nos questions sur les nouveautés et le déroulement de ce MOOC original.

– ITyPA va connaître sa 3ème édition, pouvez vous nous donner quelques chiffres sur les 2 premières ?

La première saison a rassemblé plus de 1.350 inscrits. Ce chiffre a presque doublé l’année dernière lors de la deuxième, avec 2.600 inscrits dont plus de 1 600 participants actifs sur la plate-forme qui ont produit plus de 7.500 contributions et autant sur les outils et réseaux (Twitter, Storify, Google+…). Mais ce qui compte le plus dans un MOOC connectiviste, ce n’est pas le nombre d’inscrits mais les liens qui se construisent derrière.

– ITyPA est un MOOC connectiviste, le seul de cette importance en France. Pouvez nous rappeler ce que cela signifie vs un MOOC classique ?

La dichotomie xMOOC/cMOOC n’est plus aussi prégnante qu’en 2012, le participatif et le collaboratif étant intégrés par beaucoup comme un élément indispensable à un MOOC vivant et constructif. Sur la typologie des MOOC , je vous conseille d’ailleurs les articles d’Isabelle Quentin et de Matthieu Cisel.

Cependant, le positionnement des animateurs (facilitateurs) et l’autodétermination des participants quant aux modalités de leur participation restent des spécificités connectivistes.

– Dès son origine ITyPA a revendiqué une dimension expérimentale. Qu’allez vous expérimenter cette année  ?

Le pré-MOOC est une expérimentation. Nous sommes partis du constat que les pré-requis -savoir poster un message sur un forum et naviguer sur le web – n’étaient pas suffisants pour profiter pleinement du MOOC Internet Tout y est pour apprendre. Nous proposons à ceux qui le désirent un support pour faire un bilan notamment en terme d’accès technique et de gestion du temps.

Au niveau de l’équipe, c’est notre première participation en tant que facilitateurs, mis à part Simon Carolan pour qui c’est malgré tout la première coordination de MOOC. Isabelle Quentin est associée à plusieurs MOOC pour ses travaux de recherche, où elle se concentre sur la compréhension des personnes qui suivent ce type de

Le choix de la plateforme est aussi une expérience puisque la start-up SpeachMe offre habituellement ses services aux entreprises; elle passe donc avec ITyPA à l’échelle MOOC et c’est un beau défi!

– L’originalité de votre MOOC repose sur la vie et l’animation de communautés. Comment êtes-vous organisés pour gérer cette dimension ?  

Nous allons tous veiller et interagir avec les participants, relancer la dynamique, être à l’écoute. Le rendez-vous en direct du lundi est un point de rassemblement, le hashtag #ITyPA sur Twitter en est un autre, il y a la communauté Google+. Il y a surtout les espaces que vont créer les participants, leurs expérimentations, leurs discussions.

– Le cours est porté par Centrale Nantes et le GIP-FTLV Bourgogne. Comment se sont répartis les rôles entre ces 2 entités ?

Centrale Nantes et le GIP-FTLV Bourgogne sont chacun des partenaires d’ITyPA. Ils offrent un soutien à l’équipe projet en y faisant travailler une partie de leurs salariés et en faisant bénéficier l’équipe de leur expertise dans la création de média, la communication et l’élaboration des solutions techniques.

– Vous avez une approche originale du séquençage temporel, puisque chaque semaine débutera  le vendredi et durera …. 15 jours. Pouvez-vous nous expliquer la raison de cette approche ?

La semaine débute bien le vendredi, mais seul le pré-MOOC dure 15 jours. Nous nous sommes calés sur le rythme d’un participant suivant le MOOC sur son temps de loisirs. Il est plus facile de se programmer une plage de travail pour consulter le Speach de la semaine pendant le week-end et ensuite organiser son emploi du temps pour la semaine.

– Le système de badge qui existait l’année dernière est-il reconduit ?

Non, mais des éléments de ludification ont été apportés comme des quiz, des chasses au trésor et d’autres surprises.

–  Vous proposez aux inscrits de prolonger l’expérience virtuelle dans le monde physique avec des Meet-up ou des ateliers pratiques en présentiel. Comment s’articule ce passage du online au monde physique ?

Du point de vue du participant, l’envie est le premier levier. On peut vouloir rencontrer physiquement des personnes de son réseau numérique pour partager son expérience lors d’un moment convivial autour d’un verre ou autour d’une problématique précise afin de travailler ensemble à un projet.

Des regroupements et ateliers pratiques peuvent être organisés dans des EPN comme le fait par exemple Thierry Mattio @Solidairnet pour un public en recherche d’emploi.

– Vous avez l’ambition de nouer de nombreux partenariats notamment pour proposer des actions de formation payantes, voire certifiantes. Comment sélectionnez-vous les partenaires ?

Dans ITyPA, nous avons des partenaires qui proposent des formations payantes mais la grande majorité proposent des activités gratuites. Du simple meet-up à l’organisation d’un programme d’ateliers thématiques, les activités de nos partenaires sont diversifiées, et il y aura quelque chose pour tout le monde. Nous ne faisons pas de sélection proprement dite mais chaque partenaire propose des activités et on vérifie qu’ils répondent bien à un besoin exprimé par nos participants. Certains partenaires veulent proposer des activités mais ne savent pas quoi faire. Dans ce cas, nous proposons un soutien dans le montage du projet. C’est d’ailleurs le rôle d’Isabelle Quentin, notre responsable Partenaires et Recherche.

– Comment se fait le partage de revenus avec eux ?

En ce qui concerne les activités payantes, ITyPA ne tire aucun bénéfice direct et propose l’ensemble du contenu du cours en licence Creative Commons CC-BY.

Jean Marie Gilliot, cheville ouvrière des précédentes éditions, et qui est l’un des “évangélisateurs” des MOOCs en France n’apparaît pas dans la présentation de l’équipe. A  t’il participé à la conception de cette nouvelle mouture ?

Non, le « canal historique » d’ITyPA découvre comme vous cette troisième saison. Mais Anne-Céline Grolleau, Christine Vaufrey, Morgan Magnin et Jean-Marie Gilliot restent les fondateurs et nous sommes fidèles à l’esprit qu’ils ont insufflés lors des précédentes éditions.

– Vous utilisez cette année la plateforme Speach Me, une start-up Nantaise, pouvez-vous nous en dire plus sur ses spécificités et ce qui a motivé votre choix ?

Anne Laure Kabalu a réalisé une étude comparative entre plusieurs plateformes selon différents critères, notamment techniques et fonctionnalités. La simplicité d’utilisation et la possibilité pour chaque inscrit de créer ses propres Speach nous ont semblé intéressants.

– Certains MOOCs comme L’ABC de la gestion de projet de Remi Bachelet /Ecole centrale de Lille) ont deux sessions annuelles, pourriez-vous en faire de même ?

Je ne suis pas certaine qu’il soit approprié pour un MOOC comme ITyPA de multiplier les sessions. De nombreux inscrits reviennent chaque année, pour le dynamisme de la communauté mais aussi pour réévaluer leur environnement personnel d’apprentissage;  ITyPA comme un auto-entretien annuel d’évaluation.

– Pensez vous à l’avenir concevoir d’autres MOOCs connectivistes ? Et si oui sur quels sujets  ?

J’ai pu me rendre compte assez précisément du travail que nécessite la création d’un MOOC en suivant le MOOCAZ. Même s’il n’y a pas à proprement parler de ressources pédagogiques à produire pour un cMOOC, je ne me lancerai pas sans une équipe.

Mais je me laisse d’abord vivre puis analyser cette première expérience derrière le miroir.

 

Pour inscrire et participer ITypa 3 suivez ce lien

 

7 réflexions sur “ITyPA : le MOOC dont vous êtes le héros

  1. Pingback: Bilan de l’an 1 des MOOCs académiques français | Mooc-info.net

  2. Pingback: ITYPA Saison 3 | Pearltrees

  3. Pingback: ITyPA : le MOOC dont vous êtes le h&eacut...

  4. Pingback: ITyPA : le MOOC dont vous êtes le h&eacut...

  5. Pingback: Exemple de MOOC | Pearltrees

  6. Pingback: Le CRM des inscrits aux MOOCs reste à inventer … | Mooc-info.net

  7. Pingback: Les start-up françaises du Digital Learning - e-m consulting

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s