La grosse actualité d’Openclassrooms

Phishé – Apprenez à naviguer en sécurité sur Internet (teaser) from OpenClassrooms on Vimeo.

Invitation à Matignon jeudi 21/11 pour les  «jeudigital », lancement en fanfare d’un MOOC grand public sur les dangers d’internet, et annonce d’un futur forfait premium pour coiffer son offre de forfaits mensuels, en cette fin d’année, Openclassrooms fait l’actualité.

L’occasion de faire le point avec Yannig Raffenel son directeur pédagogique sur un cru 2014 exceptionnel.

Début février c’était d’abord une levée de fond d’1 million d’euros auprès du fond Alven, suivi  du lancement audacieux d’un forfait mensuel qui révolutionnait le modèle économique des Massive Open On Line Courses, puis d’un accord à la rentrée avec les éditeurs Dunod et Eyrolles sur les e-book et enfin la sortie de nouveaux MOOCs à fort potentiels.

L’invitation d’Openclassrooms avec 5 autres start-up au 3ème rendez-vous des  «jeudigital » organisé à Matignon en présence du premier ministre Manuel Vals et de la secrétaire d’état à l’Economie Numérique Axelle Lemaire saluait le parcours entrepreneurial de Pierre Dubuc et Mathieu Nebra, ses deux fondateurs.

Peut-être ont-ils pu présenter au premier ministre et à Xavier Niel également présent l’évolution de leur modèle économique vers la forfaitisation des inscriptions payantes pour positionner Openclassrooms comme le «Deezer» ou le «Netflix» des MOOCs.

Si la société se refuse à communiquer sur le nombre de forfaits d’ores et déjà commercialisés, elle confirme qu’elle abandonnera la publicité courant 2O15 et que les e-books qu’elle édite ne seront commercialisés qu’au sein de ses forfaits, preuve que ceux-ci se vendent bien.

Le pari n’était pas gagné d’avance alors que l’ancien site du zéro, qui rassemble aujourd’hui près de 850 000 inscrits, s’était fortement développé sur la promesse de tutoriels gratuits qui ont formé une génération de développeurs du web.

Yannig Raffenel confirme d’ailleurs qu’un noyau dur et influent de la communauté initiale a du  mal à accepter ce virage. Rappelons que le forfait mensuel initialement lancé à 9€/mois s’est transformé à la rentrée en un forfait à 20€ offrant l’accès à des e-books et qu’un forfait premium ++ sera lancé dans les prochains jours.

Ce dernier, déjà annoncé sur le site, proposerait un service personnalisé d’accompagnement avec le coaching d’un professeur particulier en vidéo conférence. Des réflexions seraient aussi en cours pour récompenser par des avantages et services complémentaires ceux qui iraient au bout de leur formation.
C’est dans ce cadre qu’a été signé l’accord avec les éditeurs Dunod et Eyrolles pour l’accès à une bibliothèque électronique d’une centaine de titres sur l’entreprenariat et le développement informatique.

Pour Yannig Raffenel ce nouveau forfait concrétise les deux grands axes sur lesquels Openclassrooms s’est beaucoup investi ces derniers mois.

Tout d’abord la lutte contre un taux de complétude faible, beaucoup d’inscrits aux MOOCs abandonnant en cours de route.

Ensuite la reconnaissance des MOOCs par les branches professionnelles pour l’acquisition de compétences. Cela passera par la mise en valeur de parcours de formation visant des métiers bien définis (développeur web, intégrateur) avec à la clé une reconnaissance RNCP des acteurs du milieu et des OPCA branches pour aboutir à une prise en charge financières des MOOCs par ces derniers.

Selon son expression Openclassrooms doit être «la plus belle porte d’entrée aux métiers du numérique».

L’autre grosse actualité est lancement de Phishé un MOOC (très) grand public sur les dangers du net et plus particulièrement le phishing, technique d’escroquerie basée sur l’usurpation de marques de grandes banques ou d’institutions. Openclassrooms le qualifie de 1er MOOC «gamifiant» et il faut dire que la bande annonce (cf vidéo en haut de cette page) diffusée depuis quelques jours est plus proche de celle d’un jeux vidéo que d’un MOOC académique.

Il se déroulera en 3 semaine, avec pour chacune d’elle une intro vidéo très ludique. La cible visée est clairement celle du grand public ou des professionnels peu formés au numérique

Le succès serait déjà fulgurant avec plus de 2 000 inscriptions 48h après l’ouverture.

Enfin Openclassroms avance aussi sur des projets de MOOCs  académiques avec des grandes écoles dont le premier sorti est le MOOC «Avoir L’audace d’entreprendre» avec l’ESG qui a débuté le 4 novembre et a déjà attiré près 6 600 inscrits,  là encore un chiffre très élevé, et d’après Yannig Raffenel un fort taux de certification. Il laisse entendre que d’autres accords avec de grandes écoles pourraient être annoncés dans les prochains jours, notamment avec une célèbre école d’ingénieur.

 

Pour ce Noël 2014, il devrait donc y avoir beaucoup de cadeaux  au pied du sapin chez Openclassrooms

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s