My Mooc ambitionne d’être le TripAdvisor des MOOC

My MOOC au E-learning Expo

My MOOC au E-learning Expo

Le nombre de Cours en Ligne Ouverts et Massifs (CLOM), plus connus sous leur acronyme anglo-saxon de MOOC (Massive Open Online Course), a augmenté de manière exponentielle ces derniers mois. Ainsi, France Université Numérique qui en proposait 8 à son démarrage fin 2013 peut aujourd’hui en aligner presque une cinquantaine, Openclassrooms a aussi augmenté sa production et pour ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare, l’offre à l’international avec des acteurs comme Coursera, edX ou Udacity est encore plus vaste. Difficile de s’y retrouver.
Ainsi, assez rapidement, des annuaires de MOOC sont apparus. MOOC Francophone fut le pionnier, suivi par My Mooc, Annuaire-MOOC et Digischool. Si ce dernier est un acteur ayant une ambition éditoriale plus vaste, les 3 premiers sites sont partis d’initiatives de “MOOCeurs” passionnés.

Le dernier salon du e-learning à Paris fut l’occasion de croiser Clément Meslin, l’un des 3 fondateurs de My Mooc et d’évoquer avec lui les projets de sa plateforme.

Comment avez-vous créé http://www.my-mooc.com?
My Mooc a été créé il y a un peu plus d’un an. Avec 2 amis étudiants, nous étions convaincus du potentiel des MOOC et nous avons eu l’idée de créer un annuaire pour répertorier tous les contenus disponibles sur le web et surtout faciliter la recherche pour l’utilisateur.

Comment vous distinguez vous des autres annuaires ?
Nous sommes partis d’un constat simple : tous les MOOC ne se valent pas. A l’occasion du lancement de notre nouvelle version en janvier dernier, nous avons donc voulu mettre en place un système d’avis et d’évaluation, unique en France, afin que les futurs inscrits puissent choisir leur formation en toute connaissance de cause. La démarche est simple : en allant sur www.my-mooc.com, vous trouvez un MOOC qui vous convient, vous vous inscrivez, vous suivez la formation, puis vous pouvez l’évaluer selon différents critères (plateforme, contenu, animation). Grâce à ce système, nous avons aujourd’hui l’ambition d’être la première plateforme européenne d’évaluation des cours en ligne, le TripAdvisor des MOOC.

Quels sont vos projets à venir ?
Actuellement le système d’évaluation est présent sur notre plateforme mais nous travaillons sur un module de notation exportable, qui pourra être directement intégré aux plateformes de MOOC et de SPOC (Small Private Online Course) à partir de début mai et bien évidemment en lien avec My Mooc. Naturellement, nos futurs partenaires auront tout intérêt à pousser ce dispositif auprès des utilisateurs, pour recueillir un maximum d’avis et améliorer les sessions d’apprentissage suivantes. Cela leur permettra aussi de mieux communiquer sur un MOOC lorsque celui-ci a été apprécié par les apprenants.
Face à la multiplication des MOOC, et à l’image de ce qui se fait dans le domaine de l’hôtellerie avec TripAdvisor, nous pensons que les utilisateurs sélectionneront à l‘avenir la meilleure formation, en se fiant aux avis des précédents utilisateurs.

On a vu que dans le secteur de l’hôtellerie les avis pouvait être faux et détournés de leur vocation. Comment allez-vous prémunir contre ce type de manipulation ?

Vous avez raison, le risque existe et nous l’avons pris en compte. En juillet 2013, L’AFNOR a établi la première norme au monde relative au traitement des avis de consommateurs en ligne : la norme NF Z74-501. En mettant en place cette norme, My Mooc assure la fiabilité et la transparence des trois processus du traitement des avis en ligne : leur collecte, leur modération par le gestionnaire et leur restitution. Un avis ne pourra donc être recevable que si celui qui le dépose a bien suivi la formation qu’il note et pour cela nous sommes en lien direct avec les différents concepteurs.

Quel est votre modèle économique ?
Notre business model n’est pas concentré sur les utilisateurs/apprenants. Ils bénéficient et bénéficieront toujours de notre service gratuitement. Nous ciblons surtout les créateurs de formations en ligne qui, via notre trafic, vont avoir l’opportunité de mettre en avant et promouvoir leur MOOC avec, d’une part, une visibilité renforcé et, d’autre part, l’opportunité de communiquer sur la qualité de leur produit via notre module de notation exportable.

Avez-vous déjà des accords ?
Nous avons des discussions bien avancées avec un certain nombre d’acteurs dont notamment le pionnier dans la conception de MOOC en Europe : UNOW.

5 réflexions sur “My Mooc ambitionne d’être le TripAdvisor des MOOC

  1. Pingback: My Mooc ambitionne d’être le TripAd...

  2. Parmi les annuaires des MOOC, je trouve que mooctivity est particulièrement bien fait. Certains de ses initiateurs sont français, mais ont fait le pari de jouer la carte internationale. A priori une bonne stratégie pour les MOOC.

    J'aime

  3. Pingback: MOOC modèle économique | Pearltrees

  4. « En mettant en place cette normea établi la première norme au monde : la norme NF Z74-501 relative au traitement des avis de consommateurs en ligne , My Mooc assure la fiabilité et la transparence des trois processus du traitement des avis en ligne (…). »

    C’est donc une évaluation a posteriori.

    Et si on ajoutait une évaluation a priori, basée sur les promesses portées notamment par les metadata des MOOC et les conditions générales d’utilisation ?

    Sur le même principe suivi par les acheteurs des entreprises qui évaluent les prestations professionnelles de formation continue .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s