Une 7 éme édition pleine de promesses pour le MOOC GDP

Nous avions eu l’occasion il y a déjà 18 mois d’interviewer Rémi Bachelet le créateur du  MOOC ABC de la gestion de projet (MOOC GDP Ecole Centrale de Lille) et de souligner son rôle de pionnier.

A l’heure où de nombreuses universités et grandes écoles n’en sont qu’à leur premier Massive Open Online Course, ou se posent encore la question d’y aller ou pas, le MOOC GDP  lancera le 7 mars sa 7ème édition, l’âge de raison pour le MOOC français cumulant le plus grand nombre d’éditions. Une expérience unique qui nous a donné envie d’en savoir plus sur les leçons tirées des sessions précédentes et les nouveautés de la prochaine.

– Vous annoncez que les précédentes éditions ont rassemblé plus de 87 000 inscrits. Avez-vous l’objectif de dépasser les 100 000 avec cette édition ?

Pas avec cette édition : en général, les sessions de septembre sont plus remplies que celles de mars. Mais nous devrions atteindre notre 100.000 ème inscrit avant la fin de l’année !

– Sur votre site vous annoncez un taux de complétion de 49% qui paraît incroyablement élevé. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Sur le GdP6, nous avons 19% pour le taux réussite/inscrits au lieu des 2-12% typiques sur les MOOCs. Mais ce sont les actifs qui sont réellement intéressants à suivre, car la plupart des inscrits à un MOOC ne suivent en réalité aucun des cours.

Selon nos différents parcours, voici les ordres de grandeur : 50% de lauréats/actifs pour le parcours classique, 70% pour l’avancé et 60% pour le GdP-LAB ou par équipe. Nous arrivons à ces bons résultats par des moyens variés notamment les interactions sociales.

– Quelles seront les grandes nouveautés ou modifications apportées pour ce GDP7 ?

Trois nouveaux modules de spécialisation seront prêts pour le GdP7:

  • Approche agile avec SCRUM
  • TRIZ, résolutions créatives de problèmes
  • Certifications professionnelles PMI

– Vous proposez aujourd’hui 10 modules de spécialisation. Quels ont été les plus suivis lors des dernières éditions  ?

13 désormais ! Les modules sont ouverts dès la troisième semaine du tronc commun jusqu’à la fin du MOOC, ainsi les apprenants peuvent les découvrir en totalité. Voici le Programme détaillé du MOOC.

Lors du GdP6, l’analyse fonctionnelle et le management d’équipe projet ont eu le plus de succès, suivis de la gestion des risques.

–  Avec quelles autres écoles ou universités sont-ils réalisés ?

Les trois derniers modules ont été faits par

  • Bruno Warin (MF de l’Université de la Côte d’Opale) pour la planification avancée,
  • Stéphanie Delpeyroux (professeure agrégée de gestion) pour le management d’équipe projet
  • et Pierre Mongin pour le management visuel de projet.

– Vous ouvrez la possibilité de suivre ces spécialisations aux inscrits des éditions précédentes, pouvez-vous nous donner des chiffres sur la fidélisation d’une édition à l’autre ?

Environ 10% d’apprenants reviennent d’une session à l’autre nous avons publié une étude sur ce sujet :  Do MOOC students come back for more? Recurring Students in MOOC GdP

Environ ⅓ des apprenants qui reviennent ne finissent pas la session car ils ont déjà réussi lors d’une session précédente et passent plus vite sur les cours. Les ⅔ des autres qui n’ont pas réussi ne terminent pas la session en cours, souvent par baisse de motivation.

– Comme peut le faire Cécile Dejoux avec sa newsletter du « MOOC du Manager au leader », avez-vous mis en place une communication régulière avec les inscrits du  MOOC ?

C’est indispensable et nous utilisons de nombreux canaux : twitter #MOOCGdP, un groupe Facebook (10.000 personnes), une communauté G+ (3800), nos alumni sur LinkedIn… et des annonces sont régulièrement faites.  

Pendant le pré-mooc, la communauté est déjà active : 5000 présentations personnelles sur le fil dédié du GdP6,  des activités de préparation (modules mind mapping)…

– Depuis déjà plusieurs éditions votre certificat avancé permet d’obtenir 2 ECTS, ceux-ci peuvent-ils être valorisés dans des parcours à l’intérieur du groupe des Écoles Centrales ?

À Centrale Lille c’est le cas, car le MOOC est intégré au cursus officiel. Dans les autres “Centrale” cela dépend des professeurs et des activités concernées. De très nombreux établissements sont partenaires (près de 1700 étudiants inscrits via un professeur en septembre dernier).

– Vous  proposez des offres pour les professionnels et notamment une offre premium à 790 € qui ressemble à un SPOC. Que proposent-elles de différents des parcours “particulier” du MOOC  ?

Nous avons ouvert fin 2015 la première édition du SPOC GdP, la deuxième est en cours, et la troisième ouvrira le 11 avril.

Le principe d’un SPOC est de personnaliser l’apprentissage : la formation se réalise dans un groupe à effectif réduit. Elle propose toute une variété de ressources, des exercices et des mises en situation afin de mettre en pratique les compétences acquises.

Un MOOC est massif et repose sur l’interaction entre les apprenants, alors que dans un SPOC, les échanges avec l’encadrement sont personnalisés : répondre aux questions, revenir ensemble sur le vécu de vos projets, partager vos expériences…

 

Une réflexion sur “Une 7 éme édition pleine de promesses pour le MOOC GDP

  1. Pingback: Une 7 éme édition pleine de prome...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s