MOOC : les 3 infos de l’été à retenir

-Si vous avez profité de l’été pour décrocher et vous déconnecter, MOOC info.net vous a sélectionné les 3 faits marquants de l’été. Ils nous semblent être les signaux faibles de ce que sera l’évolution de l’éco-système des Massives Open Online Courses (MOOC)  dans les prochains mois  :

1.L’Institut  Mines Télécom  signe avec Edx

Logo de la plateforme de MOOC EDX

Par un communiqué en date du 7 juillet, L’Institut Mines Télécom (IMT) officialisait son partenariat avec Edx, la plateforme créée en 2012 par le M.I.T (Massachusetts Institute of Technology) et Harvard. Le MOOC  Digital Networks Essentials (Principes des réseaux de données) est le premier à être distribué par la plateforme.

L’IMT devient la première institution française à être présente sur les 2 plateformes américaines (Coursera, Edx). L’IMT a déjà produit 20 MOOCs et s’ouvre ainsi les portes d’une large distribution  à l’international. Pour rappel, Coursera vient de dépasser les 21 millions d’inscrits et Edx revendique 8 millions d’utilisateurs.

L’analyse :  L’IMT fait partie pionniers des MOOCs et cet accord montre qu’après la production de ces formats, la nouvelle bataille sera celle de la distribution tant pour amortir les coûts de production que pour attirer les meilleurs étudiants et professeurs. La mondialisation de l’enseignement supérieur s’amorce…

2.France Université Numérique annonce un partenariat avec le Maroc

Logo de FUN

Le 17 juillet France Université Numérique  annonçait avoir signé un accord avec le gouvernement marocain pour la création d’une plateforme de MOOC en marque blanche avec un double objectif :

  • permettre aux Universités marocaines de diffuser largement leurs MOOCs ou formations digitales, auprès du public marocain et plus largement francophone,
  •  développer les partenariats de création et de distribution de MOOCs entre universités françaises et marocaines.

Alors qu’actuellement 17% de ses inscrits sont africains, FUN affirme ainsi ses ambitions sur le continent. Depuis déjà plus de 18 mois la plateforme accueillait 2 universités tunisiennes (Sousse et Jendouba).

L’analyse  : Les plateformes de MOOCs reconfigurent l’accès à l’enseignement. A l’exception des grandes écoles et des formations universitaires spécialisées qui sont taillées pour concurrencer les Universités anglo-saxonnes, l’enseignement supérieur français doit voir en l’Afrique francophone un axe majeur pour son développement à l’international.

3. Coursera  : départ de  Daphné Koller et lancement de Coursera for Business

Logo de la plateforme de MOOCs Coursera

Le 17 août Daphné Koller la cofondatrice de Coursera  annonçait sur le blog de la plateforme son départ pour Calico une filiale de Google spécialisée en « machine learning », soit quelques jours seulement avant  le  lancement de Coursera for Business. Un tournant pour le leader mondial des MOOCs qui annonce déjà avoir signé des contrats avec de grandes entreprises internationales comme L’Oréal.

L’analyse : le départ de la cofondatrice constitue t’il un tournant dans la stratégie de Coursera, qui s’orienterait vers la formation professionnelle à distance sur le modèle d’un Udacity ?  Les prochains mois nous donneront la réponse. Après avoir levé un total  141 millions de dollars depuis sa création la start-up n’a pas jusqu’ici démontré la viabilité de son modèle économique… et  ses investisseurs commenceraient à s’impatienter.

 

 

 

.

 

3

 

2) Cousera lance

Une réflexion sur “MOOC : les 3 infos de l’été à retenir

  1. Pingback: France Université Numérique | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s