FUN lance son premier MOOC nouvelle génération

Logo du projet EIFFELa de France Université Numérique

France Université Numérique (FUN) avait annoncé il y a quelques mois la mise en place de nouveaux dispositifs d’apprentissage et la mise en accessibilité de ses contenus, dans le cadre du projet IDEFI-Numérique EIFFELa (Expérience innovante sur FUN pour des formations en ligne accessibles).

Ce projet qui bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’A.N.R. au titre du programme d’Investissements d’Avenir (ANR.-15-IDFN-0012) regroupe plusieurs acteurs publics et privés et des start-up innovantes (Adways, Domoscio , Glowbl).

Le projet a pour ambition de rendre les Massive Open Online Courses (MOOC) plus accessibles et interactifs, grâce à l’ajout à la plateforme Fun, développée sous edX, de nouvelles fonctionnalités innovantes :

  •  vidéos enrichies (quiz, bulles, liens),
  •   » MOOC live « , pour proposer des échanges synchrones avec un grand nombre d’apprenants  via des outils collaboratifs,
  • « Révisions » avec l’objectif de faciliter l’acquisition des compétences et ainsi faire baisser le taux d’abandon.

Son cahier des charges a aussi pour ambition de rendre les MOOC plus accessibles quel que soit le contexte de navigation (ordinateurs, tablettes ou smartphones) et l’éventuel situation de handicap de l’apprenant.

Le projet EIFFELa va se déployer sur la durée, et les fonctionnalités seront petit à petit intégrées dans certains MOOC selon une démarche « test and learn ».

Le MOOC « Migrations internationales : un enjeu mondial » de Sciences Po accessible depuis le 23 janvier est le premier de cette nouvelle génération de Massive Open Online Course. Nous nous sommes empressés de tester ces nouveautés.

  • Vidéos enrichies

Le MOOC propose une série remarquable de 21 cartes accessibles depuis la barre de navigation sous l’onglet « Ressources Cartographiques » et qui sont utilisées à l’intérieur des vidéos .

Copie d'écran de la fonctionnalité chapitrage du MOOC Migration

Copie d’écran de la fonctionnalité chapitrage du MOOC « Migrations internationales ».

Dans ce cas, un bouton  » Détails cartes  » clignote en haut à droite et permet d’accéder à des précisions sur celle-ci, comme l’échelle, le mode de lecture et les points clés pour sa compréhension. Intéressant mais ces éléments auraient tout aussi pu être accessibles par un simple lien sous le player vidéo. Compte tenu de leur qualité on aurait aimé par contre que ces cartes s’animent et se construisent au fil de l’argumentation de l’intervenant.

Beaucoup plus convaincant est le chapitrage des vidéos qui est aussi testé dans ce MOOC sur deux  d’entres elles  (séance 2/première vidéo – « L’explosion de l’asile » et séance 7/3 ème vidéo – « le droit à la mobilité un droit fondamental de l’homme »). Il est accessible depuis un bouton « Sommaire »  en haut à droite de la vidéo qui  permet d’accéder directement à chaque séquence.

Très utile pour les MOOCeurs qui souhaitent accéder ou  revoir  telle ou telle partie  d’une vidéo sans avoir à en visionner l’intégralité. Petite suggestion à l’équipe du MOOC : faire clignoter ce bouton.

Par contre pas encore de bulles ou de quizz intégrés directement alors que la startup Adways qui a développé ces fonctionnalités possède ces savoir faire.

  •  Révisions

C’est l’autre fonctionnalité très attendue, car devant permettre à l’apprenant de réviser certaines parties du cours en fonction de son parcours (vidéos  vues, quizz et navigation).

Un concept baptisé un peu pompeusement « ancrage adaptatif mémoriel » par la start-up  Domoscio et rendu possible grâce à l’utilisation du Big Data et de l’Intelligence Artificielle (IA). Mais, 10 jours après le début du MOOC, ce bouton « Révisions » n’est toujours pas opérationnel, officiellement pour des problèmes liés au grand nombre d’inscrits sur le Mooc. Trop de données ou trop d’intelligence à gérer ?

FUN, que nous avons contacté sur ce problème, nous a indiqué que cette fonctionnalité allait progressivement être réactivée dans les différentes sections du cours.

Compte tenu de l’actualité brûlante du sujet, on peut  en effet s’attendre à un grand nombre d’inscrits à ce cours de Sciences Po. Le principal défi de l’équipe en charge de son animation sera sans doute de canaliser les nombreux débats sur les fils de discussions et les réseaux sociaux. Au vu des premiers échanges comme celui de la semaine 4 (« France et flux migratoires internationaux « ), les community managers ne devraient pas chômer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s