Le MOOC « Initiation à la e-santé » au top de la forme

Saison 3 du MOOC Initiation à l'E-Santé

3 ème édition du MOOC e-santé produit par l’association FORMATICSanté

Les Massive Open Online Courses (MOOC) peuvent aussi s’épanouir hors du milieu universitaire  et loin des grandes plateformes comme France Université Numérique ou Coursera.

Le MOOC « Initiation à la e-santé « fait partie de ceux-là et connaît un joli succès depuis son lancement en 2015. Alors que la troisième édition a débuté il y a quelques jours, nous avons posé quelques questions à sa responsable Lisette Cazellet.

– Pouvez vous nous présenter l’association FORMATICSanté ?
L’association FORMATICSanté créée depuis 2003 a pour mission de promouvoir et développer l’usage du numérique pour améliorer la qualité des soins, la santé et la formation des professionnels de santé. Elle anime un réseau d’échanges, des évènements et des formations en ligne dédiés aux professionnels de santé

– Quelles raisons vous ont poussé à faire votre premier MOOC initiation à l’e-santé en 2015 ?
Actuellement les programmes de formation initiale et continue des personnels médicaux et paramédicaux n’intègrent pas ou trés peu la formation à la e-santé alors que depuis plus de 10 ans des programmes nationaux sont lançés pour promouvoir le déploiements de programmes : « Dossier Médical partagé »,  « Hopital numérique », « Territoire de soins numériques »,  » Télémédecine »….
Le MOOC Initiation à la e-santé s’adresse donc à des étudiants et des personnes exerçant différents métiers dans le secteur de la santé : médecins, pharmaciens, cadres de santé, infirmiers, kinésithérapeutes…. mais aussi personnels des DSI, personnels des éditeurs ou prestataires de solutions e-santé ou encore représentants d’associations de patients.

Vous lancez la 3 ème édition quel est le bilan des 2 premières ?
Pour chacune des 2 premières saisons du MOOC Initiation à la e-santé nous avons inscrits plus de 1500 participants et avons eu le plaisir de délivrer le certificat de participation et de réussite à prés de 21% de participants à la saison 1 et plus de 17 % à la saison 2 malgré la période de fin juin. Au delà des données quantitatives, le taux de participation aux forums de discussion, la qualité des échanges et des travaux réalisés constituent pour nous un succès. Le niveau de satisfaction des participants a été trés positif car le MOOC propose des interventions de nombreux experts du domaine.

– Quelles sont les nouveautés de celle-ci ?
Les nouveautés de cette saison 3 sont principalement une actualisation des contenus en lien avec l’actualité de la e-santé mais aussi la présentation d’études de cas sous forme de mini-reportages réalisés dans différentes structures et auprès d’acteurs de la e-santé.
Nous avons aussi « relooké » notre plateforme de formation et le design du site.

Vous proposez une formation optionnelle et complémentaire payante avec des formateurs accompagnateurs, pouvez vous nous en dire plus sur ces modules ?
Cette formation ne fait pas partie du MOOC, elle est complémentaire et optionnelle, pour permettre à des personnes qui ont déjà suivi le MOOC d’accompagner des apprenants qui souhaitent suivre le MOOC et d’animer en complément des ateliers sur des thèmes du MOOC.
Ce sont surtout des formateurs internes aux établissements de santé ou formateurs en institut de formation intiale pour les professionnels de santé qui sont intéressés par cette formation.

– Quelle est l’implication de vos partenaires MedZone et MACSF ?
Medzone est un e-portfolio proposé par la société Eticéo et mis à disposition de tous les participants au MOOC. Pendant le MOOC les participants peuvent alimenter ce e-portfolio, constituer des groupes de travail et conserver l’accès à leur e-portfolio au delà de la fin du MOOC
Après avoir reçu le soutien de l’ARS de la région Auvergne Rhône Alpes  en 2015-2016 et de l’UNF3S en 2016, la Fondation MACSF, a retenu notre réponse et apporte un soutien financier à cette nouvelle saison 2017. Nous continuons à solliciter les soutiens et attendons la confirmation de l’ASIP santé pour la saison 3 et d’autres soutiens pour organiser le parcours approfondi du MOOC à l’automne 2017

– Quelle plateforme technique LMS utilisez-vous ?
Le choix initial s’est porté sur la plateforme MOODLE et pour cette saison 3 nous utilisons la version 3.0 de MOODLE qui nous permet une grande diversité d’activités pédagogiques
Dans le secteur de la santé c’est une plateforme déjà connue et utilisée par nombre d’étudiants et de professionnels, ce qui facilite son utilisation dans le cadre de ce MOOC

Avez vous d’autres projets de MOOC ?
Pour l’instant nous avons le projet de proposer à l’automne 2017 un parcours approfondi sur la e-santé
Nous proposons aux régions, aux structures sanitaires ou médico-sociales, aux instituts de formation d’organiser des SPOC à partir du parcours découverte du MOOC
Par ailleurs, nous sommes sollicités régulièrement par des personnes qui souhaiteraient monter des MOOC dans le secteur de la santé, mais pour l’instant pas d’autres projets trés concrets en dehors de la e-santé.

Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 24 avril au MOOC Initiation à L’E-santé en cliquant sur ce lien 

FUN lance son premier MOOC nouvelle génération

Logo du projet EIFFELa de France Université Numérique

France Université Numérique (FUN) avait annoncé il y a quelques mois la mise en place de nouveaux dispositifs d’apprentissage et la mise en accessibilité de ses contenus, dans le cadre du projet IDEFI-Numérique EIFFELa (Expérience innovante sur FUN pour des formations en ligne accessibles).

Ce projet qui bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’A.N.R. au titre du programme d’Investissements d’Avenir (ANR.-15-IDFN-0012) regroupe plusieurs acteurs publics et privés et des start-up innovantes (Adways, Domoscio , Glowbl).

Le projet a pour ambition de rendre les Massive Open Online Courses (MOOC) plus accessibles et interactifs, grâce à l’ajout à la plateforme Fun, développée sous edX, de nouvelles fonctionnalités innovantes :

  •  vidéos enrichies (quiz, bulles, liens),
  •   » MOOC live « , pour proposer des échanges synchrones avec un grand nombre d’apprenants  via des outils collaboratifs,
  • « Révisions » avec l’objectif de faciliter l’acquisition des compétences et ainsi faire baisser le taux d’abandon.

Son cahier des charges a aussi pour ambition de rendre les MOOC plus accessibles quel que soit le contexte de navigation (ordinateurs, tablettes ou smartphones) et l’éventuel situation de handicap de l’apprenant.

Le projet EIFFELa va se déployer sur la durée, et les fonctionnalités seront petit à petit intégrées dans certains MOOC selon une démarche « test and learn ».

Le MOOC « Migrations internationales : un enjeu mondial » de Sciences Po accessible depuis le 23 janvier est le premier de cette nouvelle génération de Massive Open Online Course. Nous nous sommes empressés de tester ces nouveautés. Lire la suite

MOOC de Funès : 100 % FUN

Après le succès du MOOC des TONTONS  en 2015, votre blog préféré vous offre son nouveau pastiche : un mini  MOOC sur Louis de Funès. Comme l’année dernière, le principe est de sélectionner quelques scènes cultes pour les proposer comme vidéos pédagogiques de Massive Open Online Courses récents ou à venir.

Bonne participation, et si l’idée vous a plu, n’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Participez à l’enquête sur les MOOCs dans le processus de recrutement

MOOC ou CLOM ( Cours en Ligne Ouvert et Massif)

Clément Dussarps, docteur en sciences de l’information et de la communication qui avait publié en 2014 une thèse intitulée« Dimension socio-affective et abandon en formation ouverte et à distance » travaille aujourd’hui sur une étude sur l’emploi et la formation, en particulier sur la prise en compte des MOOCs (Massive Open Online Course) ou CLOM (Cours Libre Ouverts et Massifs) dans le recrutement des personnels en entreprise, collectivité ou association indépendantes.
A cette fin, il propose un questionnaire (auquel il est possible de répondre sans connaître les « MOOC ») en cliquant ce lien.

Participez nombreux. Nous ne manquerons pas de publier le résultat de cette étude.

 

PHDOOC : un MOOC pour orienter les doctorants

la poursuite de Phdooc le MOOC des doctorants

Suivre un MOOC pour s’orienter. Nous avions évoqué dans un précédent article l’initiative de L’ESSEC avec le  Pôle Egalité des Chances pour les élèves de terminales. France Université Numérique de son côté propose depuis maintenant un an le MOOC « Entrer à l’IUT  : les codes pour booster ton dossier« .

PhDOOc , le MOOC « Doctorat et poursuite de  carrière », qui ouvrira ses portes le 30 novembre a lui pour objectif d’aider les étudiants en fin de doctorat à faire les bon choix pour leur carrière future. Nous avons posé quelques questions à l’équipe à l’origine de ce projet.

Pouvez-vous présenter rapidement l’association PhDOOC et le programme ECO Learning ?

PhDOOC est une association loi 1901 dont le but est de former et d’accompagner les doctorants et les docteurs, et de favoriser la création d’une communauté. Pour cela, nous organisons le premier MOOC en France sur la poursuite de carrière des docteurs de toutes disciplines. Notre objectif est de proposer une session de formation par an et de construire un espace d’information, d’échange et d’entraide autour de cette thématique. Lire la suite

Un MOOC pour « faire tomber » les contrôles URSSAF

Les Massive Open Online Courses (MOOC) se généralisent et sortent du monde de l’enseignement. Après la formation continue, ils sont depuis peu sont aussi utilisés par les professionnels pour communiquer sur leur expertise. La diffusion d’un MOOC pourrait remplacer à terme l’exercice obligé du livre blanc pour s’inscrire dans ce que l’on nomme le Learn marketing :  diffuser gratuitement un savoir pour positionner son offre de service. Ainsi en est il du MOOC « Contrôle Urssaf : et si vous repreniez la main ! » Conçu par Vincent Le Faucheur (V.L.F) du cabinet Le Faucheur Avocats qui commencera le 7/11 .

Pouvez-vous présenter rapidement votre cabinet  ? 

V.L.F : Nous sommes un Cabinet d’avocats spécialisés en droit du travail et en droit de la sécurité sociale auprès d’une clientèle d’entreprises [TPE/PME/ETI]

Comment vous est venu l’idée de ce MOOC  ?

V.L.F : Je souhaitais faire connaître mes activités d’avocats au travers d’un outil de communication différenciant.

Plus particulièrement, je voulais aborder un thème qui concerne de nombreuses entreprises (plus de 100.000 d’entre elles font l’objet d’un contrôle Urssaf chaque année) de manière accessible alors que le sujet n’est abordé à ce jour que sous un angle universitaire (ouvrages et revues juridiques très spécialisés, destinées uniquement à des professionnels du droit et du chiffre)

Lire la suite

MOOC : les 3 infos de l’été à retenir

-Si vous avez profité de l’été pour décrocher et vous déconnecter, MOOC info.net vous a sélectionné les 3 faits marquants de l’été. Ils nous semblent être les signaux faibles de ce que sera l’évolution de l’éco-système des Massives Open Online Courses (MOOC)  dans les prochains mois  :

1.L’Institut  Mines Télécom  signe avec Edx

Logo de la plateforme de MOOC EDX

Par un communiqué en date du 7 juillet, L’Institut Mines Télécom (IMT) officialisait son partenariat avec Edx, la plateforme créée en 2012 par le M.I.T (Massachusetts Institute of Technology) et Harvard. Le MOOC  Digital Networks Essentials (Principes des réseaux de données) est le premier à être distribué par la plateforme.

L’IMT devient la première institution française à être présente sur les 2 plateformes américaines (Coursera, Edx). L’IMT a déjà produit 20 MOOCs et s’ouvre ainsi les portes d’une large distribution  à l’international. Pour rappel, Coursera vient de dépasser les 21 millions d’inscrits et Edx revendique 8 millions d’utilisateurs.

L’analyse :  L’IMT fait partie pionniers des MOOCs et cet accord montre qu’après la production de ces formats, la nouvelle bataille sera celle de la distribution tant pour amortir les coûts de production que pour attirer les meilleurs étudiants et professeurs. La mondialisation de l’enseignement supérieur s’amorce…

2.France Université Numérique annonce un partenariat avec le Maroc

Logo de FUN

Le 17 juillet France Université Numérique  annonçait avoir signé un accord avec le gouvernement marocain pour la création d’une plateforme de MOOC en marque blanche avec un double objectif :

  • permettre aux Universités marocaines de diffuser largement leurs MOOCs ou formations digitales, auprès du public marocain et plus largement francophone,
  •  développer les partenariats de création et de distribution de MOOCs entre universités françaises et marocaines.

Lire la suite

Des MOOCs au Congo

 

MOOC en RDC

Centre présentiel du programme MOOC Camp à l’American Corner Limete de Kinshasa

Internet abolit  les frontières et relie les hommes. Ainsi début juin ai-je été contacté par Gabriel Lomengo Shango, président national du Réseau des Facilitateurs Congolais de MOOC qui à la lecture de ce blog souhaitait témoigner sur l’arrivée des  Massives Open Online Courses  en République Démocratique du Congo (RDC). Par son canal, j’ai fait connaissance de Pascal Tshimanga, initiateur du Programme MOOC Camp auprès de l’ambassade américaine en RDC. L’occasion de voir comment les MOOCs s’acclimatent à l’Afrique francophone.

Comment les MOOCs sont il arrivés en RDC ?

Tout a commencé en novembre 2013 quand l’ambassade des Etats-Unis en RDC a décidé à l’occasion de la Semaine Internationale de L’Education de mettre en place « Le programme MOOC Camp ». L’idée était  de proposer des MOOCs aux congolais en formation continue dans le but de pallier l’inadéquation persistante entre les formations et les besoins du marché du travail . Ce programme toujours en cours, se réalise dans les espaces américains existants dans toutes les provinces de la République Démocratique du Congo. Pour son déploiement l’ambassade américaine collabore avec d’autres institutions privées et publiques. Une fois la sélection des MOOCs effectuée, les annonces sont lancées en ligne sur la page officielle Facebook de l’ambassade avec le lien de formulaire en ligne pour l’inscription. Les intéressés s’inscrivent en choisissant les MOOCs proposés ainsi que leur site physique de regroupement. Ces sites sont équipés d’ordinateurs avec une  connexion internet et des “facilitateurs” formés au préalable accompagnent les apprenants tout au long du MOOC. Nous appelons ces rencontres des « regroupements en présentiel » ou « meetup ». A la fin de ces MOOCS, les apprenants ayant réussi envoient leurs certificats à l’ambassade via leur facilitateur. L’ambassade organise ensuite une cérémonie officielle de remise de certificats. Le soutien du programme comprend aussi la rencontre des experts locaux que l’ambassade mobilisent pour enrichir les parcours d’apprentissage des “MOOCeurs”, l’organisation des sessions d’information, les opportunités d’études aux États-Unis à travers le centre-conseil EducationUSA et des opportunités de micro-financement. Lire la suite

L’ESSEC, pionnier des MOOCs, met son savoir-faire au service des entreprises

L’ESSEC est un pionnier des Massive Open Online Courses (MOOC) en France. Leur production est pilotée par le Knowledge-Lab (K-Lab), en charge de l’innovation scientifique et pédagogique. Nous avons interviewé Nicolas Glady (N.G) son Directeur et Anne Lemarchal (A.L), Responsable de la production de ces formats, pour avoir leur retour d’expérience.

 

Vous avez lancé votre premier Massive Open Online Course ( “L’avenir de la décision : connaître et agir en complexité”) en octobre 2014, quel bilan faites-vous des MOOCs  ?

A.L : avec 17 Massive Open Online Courses produits et en ligne sur les plateformes et 2 SPOCs en passe de devenir des MOOCs, nous sommes aujourd’hui la 1ère institution en France sur ce format. Cela représente  au total plus de 100 000 inscrits uniques. Nous avons compté plus de 25 000 inscriptions pour le MOOC “L’avenir de la décision” et celui de « Changer le monde : passons à l’action (créer son entreprise sociale) ».

Aujourd’hui sur la plateforme Coursera nous avons adopté la formule “MOOC on demand” qui permet d’avoir un  accès en continu aux cours.

Pour conserver une masse critique pour la correction par les pairs et avoir des forums dynamiques Coursera met en place un système de cohorte. Les gens s’inscrivent au fil de l’eau et le cours est débloqué une fois par mois.    Lire la suite