Décollage réussi pour Capitaine SPOC

A Paris, à deux  pas de la monumentale Porte St Denis, un petit immeuble abrite sur deux étages Unow. Cette jeune société créée en 2013 s’est spécialisée dans la conception et l’accompagnement de Massive Open Online Course. Elle a déjà une trentaine de MOOC à son actif, dans le monde académique (HEC, Centrale Lille, ESSEC, Telecom) et corporate (BNP, Total, Canal +…) Bureau paysager avec coin cuisine, table de ping pong, l’ambiance est bien celle d’une start-up. Je suis reçu par Yannick Petit, l’un des fondateurs pour parler de Capitaine SPOC, 6 mois après son lancement. Non pas de SPOCK avec un K,  le célèbre personnage de la série Star Strek mais du spin off crée pour attaquer le marché naissant des Small Private Online Course (SPOC). Comment avez-vous lancé cette activité ? Dans les MOOC que nous avons conçus et accompagnés, nous avons constaté que 85 % des apprenants étaient des professionnels. Or les MOOC, qui sont créés par les universités ou grandes écoles, sont parfois trop académiques alors que cette population souhaite acquérir des compétences directement opérationnelles. De plus pour suivre un MOOC jusqu’au bout, il faut être motivé. Nous avons vu émerger une demande pour des formations qui conservent l’interaction et l’effervescence d’échanges que l’on peut trouver sur les MOOC mais avec des contenus conçus par des experts pour être immédiatement opérationnels et un accompagnement renforcé. Lire la suite